Salle de bain

Le DIY c’est quoi ?
Cela veut dire “Do It Yourself” qui se traduit par “faites-le vous-même”. Cette expression est d’origine anglaise car le mouvement provient des Etats-Unis. Et signifie donc de réaliser par soi-même un produit que l’on peut acheter tout fait dans le commerce.  Sachez qu’il est possible de réaliser énormément de choses par soi-même :
  • Les produits ménagers,
  • Les produits de beauté,
  • Les soins de santé,
  • Les meubles et la décoration,
  • … .
C’est une économie financière mais aussi et surtout une économie de ressources. Enfin, c’est également la possibilité de savoir exactement de quoi est composé votre produit, de le faire sur-mesure, de l’adapter à ses besoins et goûts. Que du positif !
Pourquoi changer ses habitudes de consommation ? 

Pour préserver l’environnement et notre santé. L’écologie est un réel enjeu pour notre société actuelle et il est primordial que nous apportions chacun notre pierre à l’édifice pour façonner le monde de demain, ce monde plus sain.

Pourquoi le zéro déchet ? 

Le zéro déchet permet de réduire considérablement son impact sur l’environnement. En adoptant de nouveaux éco-gestes ainsi que des produits durables et respectueux de l’environnement, on prend soin de la planète, tout en prenant soin de soi.

Comment mettre en place le zéro déchet ? 

La première étape consiste tout simplement à se demander pourquoi on veut changer ses habitudes de consommation ? Pourquoi on veut se tourner vers un mode de vie plus écologique ? Cela vous permettra de mettre le doigt sur les engagements importants pour vous mais aussi sur ceux qui le sont moins. C’est nécessaire pour prioriser ses actions et démarrer ou poursuivre sereinement sa transition écologique. Et surtout : les habitudes se changent en douceur pour les ancrer durablement. Petit rappel : selon une étude anglaise, il faut entre 18 et 254 jours pour changer une habitude.
Pour vous guider, on va vous parler rapidement de la méthode des 5R :

  • Refuser : dire stop au superflu, au jetable et se tourner vers le minimalisme et le durable.
  • Réduire : “le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas”.
  • Réutiliser : trouver une alternative à tout objet jetable, réparer et/ou redonner une seconde vie à un élément.
  • Recycler : trier ses déchets en suivant les consignes mises en place dans sa ville.
  • Redonner à la terre : composter les déchets organiques et les éléments biodégradables pour réduire le poids de sa poubelle de plus de 30%.