DIY : faire son liquide vaisselle maison

20 Avr 2021

Fabriquer son liquide vaisselle maison : c’est écologique, économique et sain 

 

Le liquide vaisselle fait partie du quotidien de tout le monde. A ce titre, nos mains sont très souvent en contact avec ce dernier. Et pourtant… il peut arriver qu’il nous crée des allergies, irruptions ou encore des brûlures. Avez-vous déjà fait attention à la composition de celui qui trône fièrement dans votre cuisine ? 

Nous oui ! Et on va vous parler rapidement de ses principales composants : des agents de surface qui sont aussi appelés tensioactifs ou surfactants, des colorants et des parfums. Ils contiennent donc souvent des produits irritants pour la peau ou les yeux et ce même lorsqu’ils disposent d’un label Ecocert ou Ecolabel européen. Jetez un oeil aux petits pictogrammes présents sur le flacon… Les molécules les plus allergisantes se trouvent dans la famille des isothiazolinones. Le sodium laureth sulfate et le sodium lauryl sulfate sont eux aussi très irritants. Ces derniers sont issus de la pétrochimie et présents dans de très nombreux liquides vaisselle.

Source : Alternativi 

 L’alternative première est donc de le fabriquer soi-même et au moins, on sait précisément de quoi il constitué ! 

Pourquoi fabriquer son liquide vaisselle maison ? 

C’est beaucoup plus respectueux de l’environnement 

C’est en effet, un grand geste pour l’environnement, car vous rejetterez moins, voire plus du tout de substances nocives dans vos eaux sanitaires. Hé oui, les produits industriels et leurs matières chimiques vont venir polluer l’environnement.

Le second avantage en fabriquant son liquide vaisselle maison, c’est qu’on arrête d’acheter de nouveaux flacons en plastique chaque mois. Le liquide vaisselle est conservé dans un contenant réutilisable et peut être rempli à chaque nouvelle fabrication.  

 C’est sain et respectueux de votre peau 

On y met que des produits naturels, non agressifs. On peut ainsi choisir les composants de son liquide vaisselle en accord avec d’éventuels problèmes de peau et les ajuster au besoin. Aucun risque d’irritation ou d’allergie ! Sachez également que les produits vaisselles industriels sont souvent sources d’empoisonnements ménagers. 

C’est bien moins cher 

Le premier achat des matières premières revient un peu plus cher que d’acheter simplement son flacon de produit vaisselle industriel. Mais ces matières premières peuvent être utilisées à maintes reprises et pour plusieurs produits ménagers (crème à récurer, nettoyant sol, spray multi usages, etc.). De plus, de petites quantités de matières premières, produisent une grande quantité de produit vaisselle. A titre d’exemple, notre recette permet de fabriquer en une seule fois, au moins 2 mois de liquide vaisselle avec moins d’un euro de matière première. 

Enfin et surtout, on ne paye plus d’emballage puisqu’on réutilise le même flacon à chaque fois. 

La recette détaillée du liquide vaisselle maison

Les étapes de réalisation :

 

  • On commence par faire chauffer l’eau (avec une casserole ou une bouilloire) avant de la verser dans votre bol, ajouter le savon de Marseille en copeaux. Laisser fondre.
  • Ensuite on va ajouter les autres ingrédients : bicarbonate, cristaux, savon noir et mélanger le tout
  • Puis on va laisser le mélange à l’air libre pendant environ 24h jusqu’à ce qu’il passe à un état « gélatineux ».  On hésite pas à ajouter de l’eau si la texture est trop pâteuse et on va secouer le tout
  • Enfin, on va verser dans une bouteille vide à l’aide de l’entonnoir. On pense à secouer avant utilisation.
  • Vous pouvez stocker le surplus plusieurs mois dans un contenant bien fermé sans aucun problème et remplir votre bouteille au fur et à mesure.

 

L’astuce : Pour une vaisselle parfaitement brillante, on utilise le vinaigre blanc (ultra dégraissant) pour la rincer. Il vous suffit de remplir un bac de votre évier ou une bassine d’eau chaude, y verser ½ verre de vinaigre blanc et rincer votre vaisselle propre : le tour est joué !

 

Focus sur les matières premières 

  • Savon de Marseille est un pur savon composé de 72% d’huile d’olive et huiles végétales, fabriqué par Le Sérail. Savonnerie fondée en 1949 par Monsieur Vincent BOETTO, qui perpétue depuis plus de soixante ans, la fabrication traditionnelle du Savon de Marseille.
  • Savon noir est fabriqué à partir d’huiles végétales biologiques françaises : grignons d’olives, huile d’olives, huile de tournesol bio. Il est certifié Ecodétergent par Ecocert Greenlife.
  • Bicarbonate de soude est réalisé à partir de matières premières naturelles, notamment des cristaux de soude. Celui-ci est réalisé à partir de craie et de sel. Il est non toxique et 100% biodégradable.
  • Cristaux de soude, se trouvent dans les gisements de natron ou peuvent être obtenus par synthétisation de la craie et du sel.

Les secrets de l’association des ingrédients : le problème du liquide vaisselle maison, c’est qu’il n’est souvent pas assez dégraissant ! Dans votre recette, le savon de Marseille et le savon noir vont venir jouer ce rôle, qui va être renforcé par l’ajout des cristaux de soude.